noisette

noisette

noisette [ nwazɛt ] n. f.
• 1280; de noix
1Fruit du noisetier, akène ovoïde et lisse, retenu à sa base dans un involucre vert aux bords découpés et dont la coque contient une amande comestible. aveline. Cueillir, casser des noisettes ( casse-noisette) . Glace à la noisette. Un goût de noisette.
2Par ext. Morceau de la grosseur d'une noisette. Mettre une noisette de beurre sur une escalope. noix. Adjt Pommes noisettes : petites boulettes de purée de pommes de terre, rissolées.
Bouch. Partie charnue d'une côtelette. Noisettes de chevreuil.
3(1607) Couleur de noisette, couleur noisette : gris roussâtre rappelant la couleur de la noisette. — Adj. inv. « Elle a des yeux noisette » (Aragon). Beurre noisette : beurre blond (cuit) qui prend une teinte roussâtre.

noisette nom féminin (diminutif de noix) Fruit du noisetier, comestible, formé d'une grosse amande dans une coque ligneuse, le tout enchâssé dans une cupule foliacée. (La noisette est riche en huile, mais contient aussi phosphore, calcium, protéines, vitamines B et E. Elle est surtout utilisée grillée en confiserie, pâtisserie, chocolaterie.) Quantité de beurre de la grosseur d'une noisette. ● noisette (expressions) nom féminin (diminutif de noix) Pommes noisettes, pommes de terre tournées en forme de noisettes et rissolées. ● noisette adjectif invariable Gris roussâtre : Des yeux noisette.noisette (difficultés) adjectif invariable Accord Invariable comme adjectif de couleur : des yeux noisette. Voir grammaire : noms de couleur. ● noisette (expressions) adjectif invariable Beurre noisette, beurre qui, à la poêle, commence à blondir.

noisette
n. f. et adj. inv.
d1./d Fruit du noisetier dont l'amande oléagineuse est appréciée pour sa saveur.
|| adj. inv. Qui est de la couleur de la noisette. Des yeux noisette.
d2./d Par ext. Morceau gros comme une noisette. Faire fondre une noisette de beurre.

⇒NOISETTE, subst. fém.
A.BOT. Fruit du noisetier, constitué d'une coque ligneuse de forme ovoïde ou ronde, de couleur brun-roux ou rougeâtre, recouverte à sa base d'un involucre à bords découpés, contenant une amande oléagineuse et comestible, de saveur agréable, que l'on utilise notamment en pâtisserie et en confiserie. Synon. aveline. Casser, cueillir des noisettes.
P. méton. L'amande que l'on consomme. Croquer des noisettes; chocolat aux noisettes; crème, glace à la noisette; noisette fraîche, sèche. Livingston m'a posé là-bas une presse hydraulique pour fabriquer mon huile avec des noisettes qui, sous cette forte pression, rendront aussitôt toute leur huile (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.16). Les quatre mendiants, raisins secs, figues sèches, amandes et noisettes, que l'hiver on sert en France au dessert (A. FRANCE, Rabelais, 1909, p.142):
♦ La nuit d'août n'était pas commencée qu'on prenait déjà le fromage, les noisettes rousses de l'année passée et la confiture aigrelette de groseilles et d'airelles, faite par les cousines.
MALÈGUE, Augustin, t.1, 1933, p.211.
Expr. Donner des noisettes à ceux qui n'ont plus de dents.(Ac. 1835, 1878) ,,Donner à quelqu'un des choses dont il ne peut plus se servir`` (Ac. 1835, 1878).
Couleur de noisette. De couleur brun-roux. Sur la colline, à mi-côte, j'apercevais l'ancien village arabe, couleur de cendre et de noisette, si pareil, si mêlé au sol que l'oeil l'en distinguait à peine (THARAUD, Fête arabe, 1912, p.101).
En appos. avec valeur d'adj. Couleur noisette ou noisette. Il portait une petite barbe frisée de couleur noisette (VERNE, Île myst., 1874, p.269). Bellerey avait tiré de sa poche un chiffon de papier (...) avec un air fiérot dans ses yeux noisettes, malicieux (MONTHERL., Songe, 1922, p.156). Je m'émus de voir Meg et Joe enfiler de pauvres robes en popeline noisette (BEAUVOIR, Mém. j.fille, 1958, p.89).
Loc. Casser la noisette. [Le suj. désigne un cheval] Agiter constamment les lèvres en les fermant et en les ouvrant avec un bruit très particulier (d'apr. TONDRA Cheval 1979). Moi, j'aime mieux un cheval qui tire qu'un cheval qui casse la noisette!... ça vous fait les bras et on n'a pas l'air d'un écuyer de cirque (GYP, Gde vie, 1891, p.24).
B.P. anal. Morceau de la grosseur d'une noisette. Mettre une noisette de crème sur ses mains. Asseyez-vous, mon petit Blaise. Attendez! je prends une miette de saumon, une noisette de beurre et je vous écoute (DUHAMEL, Passion J. Pasquier, 1945, p.133).
C.Spécialement
1. GASTRON. Noisette d'agneau, de mouton, de chevreuil ou de veau. Petite tranche ronde de viande prélevée dans le gigot, le filet, ou le carré. Noisettes de veaux glacées aux laitues (A. CARÊME, Le Maître d'hôtel fr., Paris, Impr. Firmin-Didot, t.1, 1822, p.101.). Jean ne se plaisait qu'aux fourchettes, démons quatre fois cornus, sur lesquels s'empalaient la noisette de mouton (COLETTE, Gigi, 1944, p.102).
2. INDUSTR. DU CHARBON. Charbon criblé aux dimensions de vingt à trente millimètres. Au-dessous [de la gailleterie on a dans le commerce des houilles] le gailletin, puis successivement les noisettes, les têtes de moineaux, les fines grenues et enfin les fins poussiers (SER, Phys. industr., 1888, p.69).
REM. Noisettine, subst. fém. Friandise composée principalement de noisettes râpées, de sucre et de chocolat (d'apr. H.-P. PELLAPRAT, Les Desserts, Paris, 1937, p.110).
Prononc. et Orth.:[]. PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930 [--]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1225-30 «fruit du noisetier» noiseite (GUILLAUME DE LORRIS, Roman de la Rose, éd. F.Lecoy, 1350); 2. 1607 couleur de noisette (Advertissement Bovant Caillet de Neufchâteau ds IGLF); d'où elliptiquement 1769 noisette (Nouveau Teinturier parfait, I, 196, ibid.); 3. 1822 gastron. noisette de veau (A. CARÊME, loc. cit.); 4. 1888 «charbon» (SER, Phys. industr., p.69). Dér. de noix; suff. -ette. Fréq. abs. littér.:235. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 328, b) 428; XXe s.: a) 310, b) 302. Bbg. HASSELROT 20e s. 1972, p.10. —QUEM. DDL t.5, 16. —THOM (M.). Cent phytonymes... Trav. Ling. Litt. Strasbourg, 1974, t.12, n° 1, p.136.

noisette [nwazɛt] n. f.
ÉTYM. V. 1240, noisete; de noix.
1 Fruit du noisetier, akène ovoïde et lisse, retenu à sa base dans un involucre vert aux bords irrégulièrement déchiquetés, et dont la coque contient une amande comestible. Aveline. || Cueillir, casser, briser des noisettes (→ Mendiant, cit. 5). || Noisettes fraîches (→ Exquis, cit. 10). || Manger des noisettes sèches au dessert ( Mendiant). || Noisettes pilées employées en pâtisserie. || Chocolat au lait à la noisette. || Glace à la noisette. || Beurre de noisette : beurre mélangé d'une poudre de noisettes pilées. || Huile (cit. 7) de noisettes.Un goût de noisette.La noisette est appelée en héraldique coquerelle.
1 (…) une noisette grosse, jaune, lisse, décoiffée de sa chaule (…)
L. Pergaud, De Goupil à Margot, p. 121.
2 Elle avait de très petits ongles, ronds, bombés, et blancs, — « pareils à des moitiés de noisettes », songea-t-il.
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 222.
tableau Noms de fruits.
2 Par ext. Morceau de la grosseur d'une noisette. || Mettre une noisette de beurre sur une escalope.Bouch. Partie charnue d'une côtelette. || Noisette de chevreuil. || Noisette d'agneau, de mouton. Noix.
3 a (1607). || Couleur de noisette, couleur noisette, gris-roussâtre rappelant la couleur de la noisette.Adj. invar. (1770, Buffon, en parlant de l'iris d'un oiseau). || Des yeux noisette (→ Incroyable, cit. 11). || Un tissu noisette.
3 Un haut-de-chausses de grisette,
Un pourpoint couleur de noisette (…)
Scarron, Virgile travesti, VI.
4 Je l'imagine Elle a des yeux noisette
Je les aurais pour moi bleus préférés (…)
Aragon, les Yeux d'Elsa, p. 30.
tableau Désignations de couleurs.
b Appos. || Beurre noisette : beurre blond, légèrement cuit, qui commence à prendre une teinte roussâtre. || Sauce noisette : sauce hollandaise additionnée de beurre noisette.
Pommes noisettes : petites boules de pulpe de pommes de terre, dorées et légèrement rissolées, servant de garniture.
DÉR. Noisetier, noisettine.
COMP. Casse-noisettes.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Noisette — (frz. allgemein Nuss oder speziell Haselnuss), kann auch stehen für: Louis Claude Noisette Nuss Milchschokolade Nougat mit Haselnussstücken die Noisette Rose Siehe auch: Schlosskartoffeln Noisettes …   Deutsch Wikipedia

  • Noisette — Noi*sette , n. (Bot.) A hybrid rose produced in 1817, by a French gardener, Noisette, of Charleston, South Carolina, from the China rose and the musk rose. It has given rise to many fine varieties, as the {Lamarque}, the {Marechal (or Marshal)… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Noisette — Nom porté dans le département du Nord, également présent en Lorraine. On peut évidemment penser à la noisette (un éventuel toponyme désignant un lieu planté de noisetiers ou un sobriquet), mais il est sans doute plus raisonnable d en faire une… …   Noms de famille

  • noisette — Noisette. s. f. Espece de petite noix que porte le Coudrier. Noisettes franches. casser des noisettes. manger des noisettes. pain qui sent la noisette …   Dictionnaire de l'Académie française

  • noisette — /nwa zɛt/ s.f., fr. (propr. nocciola ), usato in ital. come agg. e s.m., invar. ■ agg. [di color nocciola] ▶◀ [➨ nocciola s.m.]. ■ s.m. [il color nocciola] ▶◀ [➨ nocciola s.m.] …   Enciclopedia Italiana

  • noisette — /fr. nwaˈzɛt/ [vc. fr., «nocciola», dim. di noix «noce»] agg. inv.; anche s. m. inv. (di colore) nocciola, beige (fr.), marrone chiaro …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • noisette — ou Noisille, f. penacut. Auellana, Nux pontica, Nux Praenestina, voyez Avelaine …   Thresor de la langue françoyse

  • noisette — ► NOUN 1) a small round piece of meat. 2) a chocolate made with hazelnuts. ORIGIN French, little nut …   English terms dictionary

  • noisette — [nwä zet′] n. a small, rounded piece of meat [noisettes of veal] …   English World dictionary

  • Noisette — Pour les articles homonymes, voir Noisette (homonymie). Sur les autres projets Wikimedia : « noisette », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La noisette, parfois app …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»